nous contacter : 07 77 00 50 55

Besoin de se repentir, de se sentir libéré ?

Eprouvez vous le besoin de vous repentir, de vous sentir libéré ?

Nul Homme n’est parfait, mais le soulagement de tout chrétien, c’est de savoir qu’il peut implorer le pardon de Dieu, et l’obtenir, si c’est là son souhait le plus sincère.

Et pourtant, toute la difficulté réside dans cette sincérité du cœur…

Car qui dit sincérité, dit détermination, et abnégation.

Or si nous avons conscience de nos péchés, il nous est souvent difficile d’y renoncer. Cela peut prendre du temps et nécessiter beaucoup de courage.

Pourquoi faire tous ces efforts, me direz-vous ? Quel est l’intérêt ?

Parfois assimilée à un simple examen de conscience, la repentance est pourtant bien plus profonde.

De nombreux chrétiens en témoignent…

Au moment de leur conversion, s’ils n’ont pas oublié les souvenirs de leur vie passée, leurs erreurs et les souffrances qui les tourmentaient .

Ils se sentent aujourd’hui soulagés du fardeau de leurs péchés, et connaissent la joie procurée par le pardon de Jésus-Christ.

Et quelle joie de se sentir libéré !

Oui, c’est une joie de pouvoir partir sur de nouvelles bases saines, de recevoir l’amour de Dieu et la force de son Saint Esprit dans nos vies.

N’oublions pas que celui qui pèche se blesse lui-même, et se fait du tort à lui-même et se condamne.

Heureusement pour nous, le désir de Dieu c’est que nous échappions à la condamnation éternelle.

Dieu est prêt à nous pardonner et à nous éviter ce triste sort en nous donnant une vie nouvelle en Jésus Christ.

Toutefois il ne peut le faire contre notre volonté, sans une démarche de notre part… Il ne tient donc qu’à nous de trouver l’énergie nécessaire pour commencer cette vie nouvelle.

 

Comment est-il donc possible de trouver cette énergie, et obtenir le pardon de nos péchés ?

Voici quelques étapes qui pourront nous aider à y parvenir :

Tout d’abord, rappelons que se repentir signifie que l’on reconnait ses péchés…

Deux faits méritent ici d’être considérés pour nous permettre de reconnaitre nos péchés :

Ni vous ni moi ne pouvons dire que nous n’avons jamais pêché !

La Bible dit « Si nous prétendons n’être coupable d’aucun péché, nous vivons dans l’illusion et la vérité n’habite pas en nous » (1Jean 1 : 8)

Or, nulle créature n’échappe au regard de Dieu, alors nous avons tout intérêt à reconnaitre nos pêchés.

Admettons qu’il n’y a pas de « petit » péché. Le pêché est défini comme la transgression de la loi (1Jean 3 : 4).

Qu’il s’agisse d’un petit mensonge, d’un petit adultère ou d’une petite escroquerie, le péché reste le péché.

Dieu a défini dans ses 10 commandements des règles à respecter, non pas pour restreindre nos libertés, mais pour nous protéger nous-mêmes des conséquences tragiques de nos péchés.

Il nous a aussi donné pour principal commandement de nous aimer les uns, les autres, comme il nous a aimés lui aussi. Car c’est en cultivant cet amour que nous préserverons nos proches. (Jean 13 :33-34)

 Ensuite, il faut se fixer des objectifs, établir un plan d’action pour nos vies

Pour faciliter la prise de conscience, certains conseillent de dresser une liste de nos péchés.

Cette technique peut s’avérer utile pour se fixer des objectifs personnels, faire le bilan de notre vie, à condition que l’on essaie d’analyser notre volonté à renoncer à chacun de ces péchés.

Cependant, le problème est que nous n’avons pas toujours conscience de nos péchés.

Ainsi, sur la Croix, Jésus a prié pour le pardon de ceux qui « ne savent pas ce qu’ils font » (Luc 23, 34). 

Il nous faut donc prier pour obtenir le discernement de ce qui est bien ou mal, pour que le Saint Esprit illumine notre conscience.

Puis, vient le moment de se confesser devant Dieu, et de nous pardonner

Martin Luther disait ainsi, que la confession « est l’unique remède des consciences affligées.

Il en est ainsi, du moins, si après que notre conscience s’est dévoilée à notre frère et que le mal auparavant caché lui a été familièrement révélé, nous recevons de sa bouche la parole de consolation qui vient de Dieu.

Accueillant cette parole dans la foi, nous trouvons l’apaisement dans la miséricorde de Dieu, qui nous parle par notre frère. »

Cette prise de conscience du péché peut parfois sembler douloureuse…

Mais tout chrétien passe par cette étape qui lui permet de grandir et de murir : David se réveille (2Samuel 12, 1-15), Judas regrette (Matthieu. 27, 4) ; Pierre pleure sa trahison (Matthieu 26, 75).

Enfin, nous pouvons commencer notre vie nouvelle

Nous savons que nous avons été pardonnés, par la ferme assurance que le Christ a mis en nous.

L’important est donc de considérer que les choses anciennes sont passées.

Dans 2 corinthiens 5 :17-19, il est ainsi énoncé que « toutes choses sont devenues nouvelles. 

Et tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Christ, et qui a donné le ministère de la réconciliation. 

Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n’imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation.»

 

Article écrit par Camille de l’église Paris espoir et Vie !

Eric Merkantia

Pasteur de l’église Paris Espoir et Vie, Eric est marié à Isabelle. ils ont un fils Dylan.
Après avoir rencontré Jésus-Christ à l’âge de 26 ans de façon prodigieuse il est maintenenant en charge de l’église Paris Espoir et Vie depuis 7 ans…

 

Bonjour !
Fatigués de stagner et de piétiner dans votre vie de croyant ou de trouver la Bible hermétique?
je peux vous aider .
Au travers de ce site conçu dans le seul but de vous connecter à Dieu .
Comment?
En partageant de façon concrète notre difference et notre vision d’une eglise primitive connectée à Dieu par la puissance du Saint Esprit au 21 eme siècle .
Découvrez nos contenus vidéos
Rechercher

Nos derniers Articles

Share This