nous contacter : 07 77 00 50 55

qu’est ce que la cĂšne et comment y participer

Tu cherches à en savoir plus sur la sainte cùne : cet article va t’aider.

 

Forme de la cene.

 

Le mot « cĂšne » vient du latin « cena » qui signifie « repas du soir » diffĂ©rents noms lui sont donnĂ©s dans la Bible : fraction du pain, repas du Seigneur, table du Seigneur.

JĂ©sus lui-mĂȘme a instituĂ© la sainte CĂšne de la maniĂšre suivante : « au cours du repas Il prit du pain, puis aprĂšs avoir prononcĂ© la priĂšre de reconnaissance, Il le partagea en morceaux, puis le donna Ă  ses disciples en disant :

Prenez,  mangez, ceci est mon corps.

Il prit ensuite une coupe. “Matthieu 26 : 26-29. (1 Corinthiens 11 : 23-25) La sainte cĂšne se prend donc sous la forme de deux Ă©lĂ©ments : le pain et la coupe (vin ou fruit de la vigne).

 

Signification

 

Le repas du Seigneur est tout d’abord un acte et un repas  symboliques.

JĂ©sus dit en Jean 6:35 ‘Je suis le pain de vie’ et Marc 14 : 24 : ‘ceci est mon sang’.

Ces paroles du Seigneur se rapportent au corps de Christ livré à la Croix et à son sang versé.

Manger le pain et boire son sang selon 1 Corinthiens 11:26 signifie accepter et proclamer sa mort rédemptrice à la Croix.

Ce repas est un repas de communion avec le Seigneur (1 Corinthiens 11:25).

Ce repas est un repas qui accomplit la Pùque juive, car le repas de la Pùque était commémoratif et prophétique :

 

Regard vers le passé :

 

Souvenir et reconnaissance (Exode : 13 : 8 ; 1 Corinthiens 5.7).

 

Il est aussi un regard vers le présent :

 

La fĂȘte de la PĂąques appelĂ©e aussi fĂȘte des pains sans levains (Luc 22 : 1) oĂč aucune trace de levain ne devait subsister (1 Corinthiens 5 : 7-9).

 

C’est donc l’occasion d’une purification (1 Corinthiens 11 : 28-30), de manifester la joie, la louange et la communion (Actes 2 : 46).

 

C’est enfin un regard vers l’avenir :

 

l’espĂ©rance de la venue du Messie Matthieu 26 : 29.

 

Le repas du Seigneur est un repas de sacrifice (Matthieu 26 : 28), un repas d’alliance Luc 22:20 ‘il prit de mĂȘme la coupe, aprĂšs le souper, et la leur donna, en disant :

Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est rĂ©pandue pour vous.’

Ce repas est un mĂ©morial 1 Corinthiens 11 : 24 :” faites ceci en mĂ©moire de moi » ; enfin, ce repas est une prĂ©figuration du banquet messianique selon Luc  13:29 (Luc 22:15).

Le repas de la CÚne, est un signe de communion entre les participants :

« la coupe de bĂ©nĂ©diction que nous bĂ©nissons, n’est-elle pas la communion au sang de Christ ?

Le pain que nous rompons, n’est-il pas la communion au corps de Christ ? Puisqu’il y a un seul pain, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps ; car nous participons tous Ă  un mĂȘme pain » (1 Corinthiens 10.16-17).

Car tous confessent que leur unitĂ© vient du Christ qui est mort sur la croix pour eux : « ceci est mon corps qui a Ă©tĂ© rompu pour vous » (1 Corinthiens 11.24).

Non seulement il y  a l’affirmation de l’unitĂ© par la prise de la CĂšne, mais aussi une raison pour le croyant de raviver son espĂ©rance en Christ et de se tenir prĂȘt jusqu’au retour de son Seigneur (1 Corinthiens 11.26) puisque l’on annonce la mort du Seigneur jusqu’à ce qu’Il vienne.

 

Valeur : Transsubstantiation ? Consubstantiation ?

 

Le repas du Seigneur est Ă  la fois l’accomplissement du plan rĂ©dempteur (Christ notre PĂąques immolĂ©).

Un repas qui est en mĂȘme temps une communion avec le Christ ressuscitĂ© et Ă  la fois l’espĂ©rance de son retour prochain, ce qui permet aux croyants qui y  participent de garder une foi vivante en leur sauveur.

 

Pour le croyant la valeur est grande :

 

c’est  le moment de renforcer sa communion fraternelle, de renouveler son espĂ©rance dans le retour de Christ, de  se sanctifier en s’examinant avant le repas (1 Corinthiens 11 : 28).

Deux doctrines opposent les familles chrĂ©tiennes sur la question du sens qu’il conviendrait de donner Ă  la sainte cĂšne.

Les oppositions entre protestants historiques et catholiques ont conduit à des définitions différentes :

 

Transsubstantiation

 

C’est une doctrine qui affirme la prĂ©sence rĂ©elle du Christ dans les Ă©lĂ©ments de la cĂšne.

Une prĂ©sence dans, sur et en les Ă©lĂ©ments de la cĂšne Ă  tel point qu’il est possible de toucher le Christ des mains, de le mĂącher des dents et l’engloutir du gosier.

Pour cette doctrine affirmer les choses de la sorte est l’unique maniĂšre possible d’obtenir le bĂ©nĂ©fice de l’union avec le corps du Christ.

Ce serait un acte magique si pour la transsubstantiation :

qui est le point de vue du catholicisme Romain le pain et le vin se transformaient rĂ©ellement en corps et sang de Christ lors de l’élĂ©vation de l hostie.

Quand le Seigneur dit : « je suis la porte »,  il n’est bien sĂ»r pas une porte physique, quand JĂ©sus dit « ceci est mon corps » il ne tient pas dans sa main un bout de son corps.

 

Consubstantiation

 

Cette doctrine affirme Ă  son tour que le pain et le vin de la cĂšne sont vraiment substantiels.

Il s’agit simplement des Ă©lĂ©ments terrestres et corruptibles qui ne reçoivent aucun changement en soi.

Toutefois le corps du Christ s’y trouve quand mĂȘme. La Consubstantiation (qui est le point de vue issu de l’église LuthĂ©rienne sur ce sujet).

Elle enseigne non pas que le pain devient corps, mais que le corps est prĂ©sent dans le pain, un peu comme l’ñme avec le corps, ou le magnĂ©tisme avec un aimant par exemple, mais La Parole nous enseigne que JĂ©sus a quittĂ© le monde et qu’il est retournĂ© vers le PĂšre (Jean 16:28 17 h 11).

Les deux éléments conservent leur nature propre, mais par la foi,  ils rappellent aux croyants le corps et le sang de Jésus.

La Bible reconnaßt à la sainte cÚne une valeur de mémorial.

Car lorsque JĂ©sus Christ institue la Sainte CĂšne, il la donne pour servir de mĂ©moire : « faites ceci en mĂ©moire de moi » (1 Corinthiens 11.24).

Par la sainte cùne, l’Église se rappelle l’Ɠuvre du Seigneur qui mourut sur la croix pour nous racheter.

Le pain et le vin que le Seigneur donna à l’Eglise contiennent une valeur symbolique sans pour autant ouvrir la porte à un rite formel.

Car le Seigneur JĂ©sus lui-mĂȘme tient Ă  ce qu’ils soient pris par l’Eglise « faites ceci  ».

Et l’apĂŽtre Paul ne manqua pas de mettre en garde contre tous ceux qui prenaient indignement ce repas bĂ©ni du Seigneur (1 Corinthiens 11.27-28).

La sainte cÚne est, pour le croyant,  un repas de bénédictions, de communion avec Christ et fraternelle, de proclamation de la nouvelle alliance et de responsabilisation.

 

Condition pour y participer

 

Compte tenu de sa portĂ©e significative, le repas de la cĂšne n’est pas ouvert Ă  tous.

Elle est rĂ©servĂ©e aux seuls croyants baptisĂ©s selon (Actes 2:42-46), la premiĂšre mention de la fraction du pain dans Actes est prĂ©cĂ©dĂ©e de l’énoncĂ© des conditions de la participation Ă  la communautĂ© des disciples :

repentance, baptĂȘme, pardon des pĂ©chĂ©s, rĂ©ception du Saint-Esprit et au verset 38, sĂ©paration d’avec la gĂ©nĂ©ration perverse, persĂ©vĂ©rance dans l’enseignement et la communion fraternelle.

C’est donc la communion des croyants, des membres du corps de Christ (1 Corinthiens 10:17) ; des baptisĂ©s (Actes 2:41 ; 9 h 18).

il faut en ĂȘtre digne, discerner le corps de christ et s’examiner soi-mĂȘme nous dit la Parole en s’abstenant de la vie de pĂ©chĂ©, et confesser son pĂ©chĂ© avant d’y participer pour ne pas prendre un jugement contre soi-mĂȘme (1 Corinthiens 11 : 28-30).

Ceux qui ont participé indignement à la cÚne ont été sévÚrement sanctionnés, car la cÚne est une invitation à la participation dans la communion du Christ et de la communauté (1 Corinthiens 11.29-30).

Reçois d’autres messages pour changer ta vie avec Dieu 

Recevez un livre offert sur 10 doctrines essentielles de la Bible. 

Chaque semaine un méssage en Video ! Qui peut changer de vie . Pour rencontrer Jesus Christ . Grandir dans la foi .

Eric Merkantia

Pasteur de l’Ă©glise Paris Espoir et Vie, Eric est mariĂ© Ă  Isabelle. ils ont un fils Dylan. AprĂšs avoir rencontrĂ© JĂ©sus-Christ Ă  l’Ăąge de 26 ans de façon prodigieuse il est maintenenant en charge de l’Ă©glise Paris Espoir et Vie depuis 7 ans…  
Bonjour !
FatiguĂ©s de stagner et de piĂ©tiner dans votre vie de croyant ou de trouver la Bible hermĂ©tique? je peux vous aider . Au travers de ce site conçu dans le seul but de vous connecter Ă  Dieu . Comment? En partageant de façon concrĂšte notre difference et notre vision d’une eglise primitive connectĂ©e Ă  Dieu par la puissance du Saint Esprit au 21 eme siĂšcle .
Découvrez nos contenus vidéos . Chaque semaine un message inspirant pour changer de vie avec Dieu.
Abonnez – vous Ă  notre Chaine You-Tube
Rechercher

Nos derniers Articles

Share This